Comparez les offres de crédits entre particuliers rapidement


Le comparateur de crédit entre particuliers

Rachat de crédit entre particulier

La notion de crédit entre particuliers

En marge du crédit classique s'est développée une autre forme de crédit: le crédit entre particuliers. Cette opération financière ne passe plus par un organisme bancaire mais se réalise directement entre particuliers. Le crédit entre particuliers consiste à contracter un crédit auprès d'un particulier qui devient alors votre créancier.

Cette forme nouvelle de crédit est apparue dans une mouvance générale de la société de se tourner vers l'économie entre particuliers. Qu'il s'agisse du covoiturage ou de l'hébergement, les français ont tendance à s'orienter vers une économie parallèle qui repose sur l'entraide entre particuliers.
Le crédit entre particuliers s'inscrit dans cette tendance générale.
Le site de crédit entre particuliers http://www.credit-sans-banque.com a mit en ligne des exemples concrets de ce type de prêt. Avec cette forme d'opération, il n'est plus nécessaire de passer par les banques, ce qui a tendance à plaire à de nombreuses personnes.

Cette forme de crédit a émergé ces dernières années comme l'ultime option pour les particuliers de contracter un crédit. La plupart des personnes faisant appel au crédit entre particuliers sont les "recalés" de la version bancaire.
En effet, on retrouve beaucoup de personnes fichées à la banque de France ou tout simplement des salariés en CDD qui n'ont pas vu leur demande aboutir auprès des banques.


L'intérêt grandissant du crédit entre particuliers en France

Un statut professionnel précaire ou des antécédents de défauts de paiement peuvent empêcher un dossier de crédit d'aboutir.
Les établissements bancaires effectuant cette opération sont en effet en recherche de garantie et donc très exigeants dans leurs critères d'acceptation.

Lorsque leur dossier est rejeté par les banques, certaines personnes décident de se tourner vers le crédit entre particuliers, dont les critères sont beaucoup plus souples. Ce système séduit aussi les personnes qui apprécient le fait de ne pas passer par un intermédiaire pour réaliser un crédit.

Une personne peut avoir besoin d'un crédit pour différentes raisons.
Il existe le prêt entre particulier locataire mais également le crédit entre particulier pour propriétaire afin que chacun trouve une solution financière adaptée. Avec la crise économique que connaît la France depuis plusieurs années, la raison la plus répandue de contracter un crédit est la nécessité d'argent pour les dépenses quotidiennes.
Mais les français contractent aussi des crédits pour des achats plus superflus comme l'achat d'un électroménager ou le financement d'un voyage.
Ces crédits sont aussi très fréquents dans notre société de consommation. Les crédits les plus conséquents restent les emprunts servant à l'achat d'une voiture ou d'une maison.


La concurrence du crédit entre particuliers envers les banques


La définition du prêt entre particuliers

Habituellement, seules les banques prêtent de l'argent aux particuliers ayant un besoin quelconque de financement. Depuis l'essor du crédit entre particuliers en France, les banques n'ont plus le monopole du marché du crédit.
Dorénavant, les particuliers peuvent légalement se prêter de l'argent entre eux sans devoir passer par un établissement bancaire.
Le prêt entre particuliers consiste à obtenir de l'argent provenant d'une autre personne physique et non pas de la part d'une banque.

En moyenne, le montant prêté entre particuliers s'élève à environ 5000 euros. Généralement, l'argent emprunté sert à réaliser un projet concret tel que le changement de sa voiture.
Pour certains, l'emprunt leur permet de combler leur découvert bancaire ou de rembourser des dettes antérieures. Dans ce cas, on parle de rachat de crédit entre particuliers qui se développe également rapidement en France.
Cette nouvelle manière d'emprunter provient des Etats-Unis et se développe considérablement en France au fil des mois. De très nombreuses familles françaises ont déjà profité de ce nouveau moyen d'emprunter pour obtenir rapidement de l'argent.
Ces ménages français affirment être très satisfaits de cette nouvelle opportunité de crédit qui s'offre à eux.


Les avantages du crédit entre particuliers en France


En ces temps de crise, de nombreux français ont besoin d'argent afin de concrétiser leur projet.
Que ce soit pour acheter une nouvelle voiture ou pour meubler sa maison, ce type de dépense est élevé pour la majorité des français. Afin de pouvoir faire face à ces dépenses, la solution classique est de demander un crédit bancaire.
Or pour des milliers de personnes fichées à la Banque de France, l'obtention d'un crédit n'est pas possible. C'est dans ce type de situation que le crédit entre particuliers prend toute son importance.

En effet, les ménages ne pouvant plus emprunter auprès des banques peuvent désormais bénéficier d'un emprunt contracté auprès d'un autre particulier.
Les ménages ne pouvant plus bénéficier d'un prêt bancaire sont généralement les interdits bancaires. Lorsqu'une personne est ficp ou fcc, elle connaît de très nombreuses difficultés à obtenir un crédit bancaire. Par le biais d'un prêt entre particuliers, les personnes fichées à la Banque de France peuvent de nouveau profiter d'un emprunt.
Dans ce cas, ce sont des personnes physiques qui prêtent de l'argent et non pas un établissement bancaire.

Un autre avantage d'un crédit entre particuliers concerne le taux d'intérêt de l'emprunt. En règle générale, le taux d'intérêt global du prêt est inférieur à celui pratiqué par les banques.
Aussi, il est beaucoup plus facile de négocier le taux d'intérêt dans le cadre d'un prêt entre particuliers que lors d'un emprunt auprès d'une banque. En effet, dans le cadre d'un crédit bancaire, le taux est déterminé en fonction de nombreuses variables économiques telles que l'Euribor. En revanche, lors d'une opération de prêt entre particuliers, le taux est fixé par le prêteur selon le taux de rentabilité qu'il souhaite atteindre.


Les inconvénients du crédit entre particuliers


Nous avons évoqué les nombreux avantages du prêt entre particuliers, notamment le fait qu'il permet au ficp d'obtenir un prêt, ce qui est loin d'être le cas habituellement.
Cependant, le crédit sans banque a également des inconvénients qu'il est important de connaître avant de s'engager.
Le premier inconvénient de l'emprunt entre particuliers est la difficulté à trouver un prêteur honnête et sérieux.
En effet, il est important de distinguer un bon prêteur d'argent d'un mauvais, notamment sur internet où de nombreux particuliers se proposent.
Aussi, la personne prêtant l'argent peut se retrouver elle-même en difficultés financières et elle peut alors demander à l'emprunteur de lui rembourser intégralement le prêt. Pour éviter ce genre de déconvenues, il est important de concrétiser l'affaire dans le bureau d'un notaire qui notera bien toutes les clauses prévues au départ.
Ce genre de problème n'existe pas avec les banques avec lesquelles l'ensemble des conditions prévues au départ ne changent pas au cours du crédit.
Un autre inconvénient du crédit entre particuliers est le fait que le prêteur choisit arbitrairement le taux d’intérêt qu'il souhaite.
Par exemple, il peut proposer un taux d'intérêt trois fois supérieur au taux bancaire.
Dans la mesure où beaucoup de particuliers n'ont plus le droit à un prêt bancaire, ils seront obligés d'accepter l'offre de prêt entre particulier même si le taux d’intérêt est très élevé.

Du côté du prêteur, son principal risque est bien entendu de ne jamais récupérer l'argent prêté. Dans la mesure où le prêteur est un particulier, il ne dispose pas d'un service contentieux dont le travail est de recouvrir les impayés.
Aussi, dans le cas d'un dépôt de dossier de surendettement à la Banque de France, il se peut que cette dernière annule la dette dans le cas où l'emprunteur est totalement insolvable.
Dans le cas où le prêteur est une banque, cette annulation de la dette est beaucoup moins problématique que dans le cas où le prêteur est une personne physique.
En effet, ce dernier prête parfois à un autre particulier l'ensemble de ses économies plutôt que de les déposer sur un compte épargne classique.
De ce fait, dans le cas où l'emprunteur ne rembourse pas ses dettes, cela peut engendrer des problèmes d'argent pour le particulier ayant prêté de l'argent.


Obtenir un crédit de particuliers à particuliers

Afin de pouvoir obtenir un crédit entre particuliers, il faut simplement trouver un particulier acceptant de financer son projet. Il est tout à fait possible de se faire prêter de l'argent par un membre de sa famille.
L'avantage d'un tel prêt entre particuliers est la confiance mutuelle existante entre le prêteur et l'emprunteur. Cependant, les statistiques ont montré que ce type de prêt reste minoritaire.
Beaucoup de personnes effectuent la recherche d'un prêteur sur internet car ce dernier permet de toucher l'ensemble de la population française.
Grâce à cet outil de communication, des milliers de français ont trouvé leur bonheur par l'obtention d'un crédit provenant d'une personne physique.


Exemple concret de crédit entre particuliers

Monsieur et Madame Rousseau sont mariés et ont deux enfants à charge.

Ils ont pour revenus respectifs 2300 euros et 1300 euros.
Pour partir en vacances, il ont besoin d'une trésorerie de l'ordre de 3000 euros.
Leurs revenus ne leur permettant pas d'économiser toute l'année, ils sont dans l'obligation d'effectuer un emprunt.
Or, dans la mesure où ils ont déjà plusieurs crédits en cours, toutes les banques ne leur accordent pas ce nouveau crédit.
Ils décident alors de se lancer à la recherche d'un crédit entre particuliers appelé aussi prêt sans les banques.
Après plusieurs semaines de recherche, ils trouvent sur internet un particulier acceptant de leur prêter 3000 euros.

Les modalités de remboursement sont les suivantes:

- Ils devront rembourser 54 euros par mois pendant 5 ans
- Le coût total du crédit est donc de 240 euros TTC.

Ce même couple effectue en parallèle une simulation de crédit auprès de leur propre banque.
Pour le même montant emprunté, la banque leur propose les modalités de remboursement suivantes:

- 300 euros de frais de dossier pour l'étude et la finalisation de la demande de prêt.
- La banque leur demande de rembourser 59 euros par mois pendant 5 ans.
- En comptant les frais de dossiers, le coût total de ce crédit s'élève donc à 1040 euros.

Ainsi en passant par un prêt entre particuliers, ce couple économise donc 800 euros en optant pour un crédit entre particuliers.
Il est a présent facile de comprendre la raison pour laquelle de plus en plus de français se tournent vers le prêt entre particuliers. Hormis les personnes qui n'ont plus le droit de demander un crédit bancaire, le prêt entre particuliers permet aussi de faire des économies importantes.

Pour connaître avec précision le montant économisé en réalisant un crédit de particuliers à particuliers plutôt qu'un prêt bancaire, il faut d'abord se rendre à sa banque afin de connaître les conditions pour l'obtention d'un prêt bancaire.
Il suffit de comparer ces conditions avec les offres des particuliers.
Généralement, l'écart entre le coût total du crédit entre particuliers et celui du crédit bancaire est de l'ordre de 15%.



Le crédit entre particuliers à taux fixe et à taux variable

Dans 99% des cas, le prêt entre particuliers est une opération financière qui se fait avec un taux d’intérêt fixe.
En d'autres termes, cela signifie que le taux d'intérêt ne change pas quelles que soient les circonstances.
Cependant, il peut y avoir des cas où le prêteur exige que le taux d'intérêt soit réajusté en fonction du taux du marché.
Ce dernier dépend directement de l'Euribor et connaît beaucoup de variations au cours d'une année.
Ainsi, lorsque le prêteur juge que le taux du crédit entre particuliers est trop faible au moment de la finalisation de ce dernier, il peut demander à l'emprunteur de modifier le taux chaque année.
Bien entendu, dans ce cas, cette clause doit être inscrite dans le contrat de prêt signé au préalable.
Comme indiqué plus haut, le prêt à taux variable dans le cadre d'un emprunt entre particuliers est très rare, ce qui permet à l'emprunteur de savoir avec exactitude les sommes qu'il devra rembourser mensuellement.


Devenir prêteur d'argent aux particuliers

L' émergence du crédit entre particuliers a permis notamment à un très grand nombre de ménages d'obtenir un emprunt.
Alors que toutes les banques refusaient leur dossier, ils ont malgré cela pu trouver l'argent nécessaire à leur besoin en passant par un autre particulier.
Or, il faut savoir que le développement en France du prêt entre particuliers a également donné des idées aux français en matière d'investissement.
En effet, beaucoup de français ont décidé de jouer eux même le rôle du banquier en prêtant de l'argent à d'autres particuliers.
Ceci s'explique en partie par la baisse soudaine des taux d'intérêt de l'épargne en France.
Par exemple, le taux d'intérêt du livret A est descendu sous la barre symbolique des 1% alors que ce taux était beaucoup plus élevé auparavant.

Pour devenir prêteur d’argent entre particuliers, il ne faut pas avoir un statut spécial.
Il est possible de s'inscrire dans des sites mettant en relation des particuliers ou trouver soi-même une personne ayant un besoin d'argent.
Par le biais d'internet, il est de nos jours très facile de trouver des ménages recherchant un prêt de particuliers à particuliers.
Il suffit, par exemple, de se tourner vers des forums de discussion où chaque jours des dizaines de personnes écrivent des messages à ce sujet.
Une réponse en privé à ces demandeurs suffit généralement à établir le contact et à mettre en place l'emprunt entre particuliers.
Il faut toutefois ne pas multiplier les prêts aux particuliers car cela pourrait être assimilé à une activité professionnelle.
Il n'est pas interdit en France de prêter de l'argent à une autre personne mais il faut que cela soit occasionnel et non pas répétitif.


Passer par un notaire lors d'un emprunt entre particulier

Contrairement à ce qui est indiqué sur plusieurs sites internet, il n'y a aucune obligation à passer chez le notaire dans le cas d'un prêt entre particuliers.
En effet, si le prêteur et l'emprunteur considèrent qu'ils ne courent aucun risque lors de cette transaction, ils peuvent finaliser l'opération tous seuls.
Cependant, dans le cas d'un emprunt entre particuliers dans lequel le prêteur et l'emprunteur ne se connaissent pas, il reste fortement recommandé de passer chez un notaire.
Les ménages préfèrent éviter de faire appel à un notaire car cela a un coût.
En effet, le notaire prélève des honoraires pour chacune de ses missions même si elles sont faciles à traiter.
Or, afin d'éviter tout malentendu dans les mois ou années suivantes, il est préférable de s'adresser à l'un des notaires de sa ville afin que ce dernier encadre totalement la transaction.


Recours possibles en cas de litige suite à un crédit entre particuliers

Après que deux particuliers aient réalisé une transaction de prêt, il arrive que l'emprunteur ne puisse pas rembourser convenablement sa dette.
En effet, une personne en situation de surendettement peut rencontrer de nombreuses difficultés pour le remboursement des mensualités.
Aussi, si cette personne a également des crédits bancaires à rembourser, il est clair qu'elle privilégiera le remboursement de sa dette à la banque plutôt qu'au particulier.
Cela s'explique par le fait que la personne craint d'avantage les répercutions liées aux impayés bancaires qu'au remboursement de ses dettes auprès d'un autre particulier.

Il y a plusieurs manières de régler un litige de non remboursement de dettes dans le cadre d'un emprunt de particuliers à particuliers.
Le meilleur moyen est bien entendu de régler le problème à l'amiable.
Il est d'abord conseillé de téléphoner à l'emprunteur et d'essayer de trouver une solution avec lui.
A titre d'exemple, certains particuliers acceptent de baisser la mensualité afin que le remboursement se fasse dans les meilleures conditions.
Dans le cas où l'appel ne suffit pas, il est tout à fait possible de contacter le notaire ayant réalisé la transaction afin qu'il trouve une solution.
Dans le cas où le crédit entre particuliers ne s'est pas fait auprès d'un notaire, il est possible de demander à un huissier de justice de récupérer l'argent dû.


Le cas du rachat de crédit entre particuliers

De la même manière que se développe en France le prêt entre particuliers, dorénavant il est possible de réaliser en France un rachat de crédit entre particuliers.
L'ensemble des concepts énumérés ci-dessus s'appliquent également pour le regroupement de crédit entre particuliers.
Cependant, dans ce cas, le ménage emprunte de l'argent auprès d'un autre particulier pour payer ses dettes.
Une fois qu'un particulier lui aura prêté de l'argent, ce ménage devra alors contacter lui-même tous ses créanciers afin de leur régler ce qui est dû.

Comme dans le cadre d'un rachat de crédit classique, il est possible de demander au prêteur une somme supérieure au montant de ses dettes afin de bénéficier d'une trésorerie supplémentaire.
Pour beaucoup de ménages, il est difficile d'obtenir un rachat de crédit car ils ne respectent pas les critères demandés par les banques.
A moins de déposer un dossier de surendettement à la Banque de France, ce ménage n'a pas de solution pour sortir du surendettement.
Or, l'arrivée du rachat de crédit entre particuliers en France permet quotidiennement à de nombreux ménages de sortir de la spirale du surendettement.
Comme dans le cas d'un prêt entre particuliers, ce ménage doit trouver dans un premier temps une personne acceptant de lui prêter l'argent nécessaire pour payer toutes ses dettes.


Règlement à respecter sur le crédit entre particuliers

Tout ce qui touche au prêt ou au rachat de crédit est habituellement effectué auprès d'une banque.
Ces derniers ont le monopole dans ce domaine d'activité depuis le lancement des crédits en France.
Les français ont pris l'habitude de consommer ou de s'acheter un bien à crédit dans le cas o il ne peuvent pas faire face directement à leur besoin.
Cet engouement pour le crédit peut avoir des conséquences direct sur l'équilibre financier des ménages et conduit parfois à une situation de surendettement.
Depuis l'arrivée du crédit entre particulier en France, il est désormais possible de se prêter de l'argent entre particuliers.
Cependant, pour respecter la législation il faut respecter certaines règles dont une très importante.
En effet, il est indispensable que le prêteur n'ait jamais prêter de l'argent auparavant à un autre particulier.
Si ce n'est pas le cas, le prêteur peut être assimilée à un professionnel du prêt ce qui est interdit en France dans la mesure où les banques ont le monopole.
En cas de problème, le prêteur est bien sur la première personne accusé mais l'emprunteur pourra également être considéré comme étant hors la loi.
De ce fait, avant toute opération de crédit entre particuliers, il est conseillé de demander à l'emprunteur de fournir une certification sur l'honneur.
Sur celle-ci, le prêteur doit indiqué qu'il n'a jamais prêter de l'argent à un autre particulier.
En cas de soucis quelconque, ce courrier fera preuve de la bonne foie de l'emprunteur et l'épargnera de tous éventuelles problèmes juridiques.

Pour rappel, bien que cela n'est en aucun cas obligatoire, il est conseillé aux emprunteurs de se rendre chez un notaire pour la finalisation d'un prêt entre particuliers.
Bien souvent, les emprunteurs ne prennent pas assez de précaution au moment où ils vont emprunter de l'argent à un autre particulier.
Ils veulent que l'opération de passe le plus rapidement possible afin d'obtenir l'argent promptement.
Cette volonté de vouloir bénéficié d'un crédit entre particuliers le plus rapidement possible est normal mais elle ne doit en aucun cas mettre en danger l'emprunteur.
C'est pour cette raison qu'il est préférable de bien comprendre le fonctionnement du crédit entre particuliers dans sa globalité avant de s'engager dans une telle opération financière.


Avis des internautes sur le crédit entre particuliers

Roland F: J'ai un ami qui m'a parlé de ce type de crédit sans les banques mais je ne pensais pas que des personnes physiques acceptaient de prêter de l'argent à d'autres particuliers.
Je pense tout de même qu'il faut rester vigilant et bien choisir son prêteur pour éviter toute déconvenue par la suite.

Karine C: Mon mari et moi-même avons fait une demande sur internet mais nous attendons toujours une réponse.
Je pense que le plus dur dans le crédit entre particuliers est de trouver quelqu'un qui accepte de prêter de l'argent.

Laurent G: Je tenais à vous remercier tout particulièrement pour votre site car cela m'a permis de connaître le prêt entre particuliers.
Comme je suis interdit bancaire, je ne peux plus signer un crédit auprès d'une banque et de ce fait l'emprunt entre particuliers m'a beaucoup aidé.

Vanessa M: Grâce à votre site, j'ai pris connaissance qu'il existe des prêts entre particuliers.
Je ne connaissais que les prêts classiques faits par les banques.
Je pense que je vais opter pour cette forme de prêt pour mon prochain crédit.

Rémi T: Ce que je ne comprend pas dans le crédit entre particuliers, c'est l’intérêt du prêteur.
Personnellement, je ne me risquerais jamais à prêter de l'argent à un inconnu.
Mais c'est une bonne chose que cela se développe en France car cela enlève le monopole total des banques, ce qui va peut-être les obliger à baisser les intérêts.

Yvon B: Je viens de faire un prêt entre particuliers.
Pour ma part, j'en suis plutôt satisfait.
En revanche, ce qui me fait peur c'est que je ne suis pas passé par un notaire car cela représentait un coût financier.
Or, je reste quand même confiant car mon prêteur a l'air sérieux et honnête.
On s'est mis d'accord pour un remboursement sur trois ans mais je vais essayer de payer par anticipation si mes moyens me le permettent.

Patrick N: Bien que je n'ai jamais fait de prêt entre particuliers, cela m'intéresse vraiment.
En lisant votre article, je constate qu'il y a de nombreux avantages à en faire un.
Je connais éventuellement quelqu'un qui serait susceptible de me prêter de l'argent car il a une bonne situation.
Cependant, je n'oserais pas aller le voir car il connaît bien toute ma famille.
De ce fait, je préférerais que ce soit un inconnu qui me prête l'argent afin que cela soit fait en toute discrétion.

Mélissa R: J'avais entendu parler de l'emprunt entre particuliers mais je ne savais pas comment cela se déroulait concrètement.
En parcourant votre site, j'ai appris qu'il fallait être prudente dans cette opération financière qui n'est pas encadrée par une banque.
Je vais donc prendre le temps nécessaire et de bonnes précautions avant de me lancer pour éviter toute mauvaise surprise.
Comme je suis mère célibataire avec trois enfants à charge, je ne peux pas me permettre de me retrouver dans une situation compliquée.

Emile N: Votre article est vraiment très bien écrit notamment pour les personnes comme moi qui n'y comprennent rien au crédit entre particuliers car je ne suis pas du tout du métier.


Conclusion sur le prêt de particuliers à particuliers

L'emprunt de particuliers à particuliers est une véritable révolution en France.
Cette nouvelle façon d'emprunter ravit aussi bien les emprunteurs que les prêteurs.
En effet, les personnes prêtant de l'argent aux particuliers ont l'opportunité d'épargner leur argent à un taux supérieur que les offres bancaires. En parallèle, les emprunteurs profitent également de taux d'intérêt plus bas que ceux proposés par les établissements bancaires.


A lire également:

Trouver un emprunt sérieux et rapide
Cas d'une personne ficp
Le prêt entre particuliers sans frais
Simulateur de prêt d'argent sans les banques
Trouver un prêteur pour un crédit entre particuliers
Solutions lors d'un litige suite à un crédit entre particuliers
Bien négocier son crédit entre particuliers
Le crédit sans banque

Mentions légales